Aïkido caladois
Dojo municipal du Palais des sports rue Auguiot Villefranche sur saône (à coté du palais des sports de villefranche sur saône) En savoir plus
www.aïkidocaladois.eu
www.aïkidocaladois.com
www.aikidovillefranche.eu

Nous contacter
06.13.13.86.33 ou 04.26.74.03.30

Agrément Jeunesse et Sports
N°69 5 112
délivré le 28 mai 1975
Logo epa ista Jo dori A. Peyrache O sensei U Dojo "Beaujolais" Hommes
Skip Navigation LinksAccueil L'aïkido: un art martial Les débutants s'interrogent                      Nous contacter


Skip Navigation Links.

Nous contacter

Nos partenaires

Calendrier international

Vidéo ISTA



Portails aikido traditionnel:
    Lyonnais
    Région rhône alpes
    Aikido69
    Aikido local

Flux RSS

Qualité de l'air

Ajouter ce site à vos Favoris !



2 utilisateurs connectés
  Logo epa ista






aikido villefranche beaujolais

L'aïkido traditionnel vous intéresse alors n'hésitez pas à venir nous voir lors des cours. On se fera un plaisir de répondre à vos questions.

Afin de gagner du temps voici généralement les questions les plus courantes que posent nos visiteurs.

Les réponses ne concernent que notre dojo en aïkido autant de dojo autant de professeurs et d’aïkidos différents c’est pourquoi on dit « un maître un dojo ». On n'y est pas habitué dans notre monde hyper normalisé, mais l’aïkido n’est pas un produit de consommation, ni un sport mais un art comme la musique ou la peinture. A vous de choisir le professeur d’aïkido qui vous convient.


JM T
Jean Michel nous donne des éléments de réponse à ces questions
Logo epa ista
Combien d’heures faut-il pratiquer par semaine ?

L'aïkido n'est pas un sport.
Il n’y a pas de performance à réaliser, vous n'avez pas à vous mesurer à d'autres pratiquants. Vous pratiquez pour votre plaisir, à votre rythme, selon vos disponibilités. Si vous avez la possibilité de vous entraîner régulièrement, vous progresserez plus vite. Comme la musique ou la peinture, on pratique pour son plaisir et on n'a pas forcément comme objectif de devenir Picasso ou Beethoven. Ce qui n'empêche pas d’y prendre du plaisir. Dans ce monde où nous sommes sans arrêt en compétition, sous pression, stressé, soumis à la rentabilité, l'aïkido est une activité calme, un océan de tranquillité qui vous permet de vous ressourcer.

Logo epa ista
Est-ce que la pratique de l'aïkido est onéreuse?

L'équipement (une veste, un pantalon et une ceinture de "kimono" (terme impropre on dit aikidogi) coûte le prix d'un survêtement. Le plus bas de gamme convient très bien et durera plusieurs années. Contrairement à des sports de compétition comme le judo, en aïkido on ne tire pas sur les vêtements.
Si vous comparez le nombre d'heures de pratique par rapport à la cotisation, vous constatez que l'aïkido coûte moins cher que le parcmètre en ville.

Logo epa ista
L'aïkido est-il un sport ?

L'aïkido est-il un sport ? Comme il est dit dans le premier paragraphe « NON ».
Le fondateur de l'aïkido a clairement dit que l'aïkido était l'inverse d'un sport.
En fait, contrairement au judo et karaté, qui sont des sports martiaux, l’aïkido est une discipline martiale. Asssimiler l'Aïkido au judo ou au karaté est malheureusement l'erreur très courante commise par des gens qui confondent sports martiaux et arts martiaux, un art martial japonais est exactement l'inverse d'un sport.
Le fonctionnement de l'aïkido est donc original et particulier : il s'apparente plus à un yoga dynamique.
C'est à la fois un avantage et un inconvénient car la France est souvent adepte de la pensée unique et tout ce qui n'est pas classé « sport avec compétitions » ne bénéficie d'aucune subvention et intérêt médiatique.
L'aïkido n'est pas l'apanage d'un pays, il est mondial.
Certains pays ont tenté de s’approprier l’aïkido (par exemple l’aïkido français avec des pratiques locales) ce qui est une hérésie car l'aïkido est issu d’une culture orientale et non occidentale.
Comme l'aïkido est l'opposé d'un sport, il n’y a pas de compétition, cela serait l'opposé de la voie du "do". Bien évidemment des personnes incompétentes, désireuses de renforcer leur ego, essaye de faire de l'aïkido un sport (ex : certains ont même participé à des jeux paralympiques).
Un Français (très connu ancien sportif: judoka)dans les années 1960 a voulu instaurer des compéttions en aïkido, il a été radié à vie par le fondateur de l'aïkido.

En savoir plus : voir le chapitre notions de base  

Logo epa ista
La pratique l'aïkido est telle dangereuse ?

C'est la seule discipline martiale qui permet à son pratiquant de pouvoir pratiquer sans danger, sans le détruire. Connaitre ses limites c'est la maîtrise les dépasser de l'insconcience. Savoir ce qu'on doit faire, avec qui, quand, où, comment, pourquoi ? c'est la base de l'étude martial le seul moyen de survivre sur un champs de bataille. C'est aussi l'autonomie, la réalisation de soi même, signification du terme "do" de aïkido.
Cela dit, la pratique peut se révéler très dangereuse à tout moment selon la volonté de chacun car il est un art martial très efficace. C'est pourquoi il doit être pratiqué par des gens équilibrés et sains.
Par conséquent, l'aïkido pour être maîtrisé et correctement utilisé, doit être enseigné par un professeur compétent.
Ceci explique aussi pourquoi le professeur choisit ses élèves on ne met pas une arme dans les mains de n’importe qui.

Logo epa ista
Les grades d'aïkido sont-ils fiables ?

Il existe environ 3000 dojo au Japon, soit d’un point de vue oriental, 3000 entreprises indépendantes avec à leur tête un chef d'entreprise, le maître. Lui seul décide de la promotion qu’il va donner à ses employés (ce que nous appelons chez nous : un pratiquant).
Aucun label, aucun grade ne peut donc vous aider à déterminer la compétence d'un aïkidoka un certificat un diplôme indique simplement une place dans l’entreprise du Maître. Prenons un exemple : un chef d’équipe dans une entreprise n’a pas les mêmes compétences selon l’entreprise. C’est pourquoi l’aïkido n’est pas un sport où l’on peut comparer dans des conditions identiques les performances. Ce comportement n’est pas exclusif à l'aïkido mais l’est pour toutes les pratiques martiales traditionnelles japonaises. Pour un japonais, dans un vin ce n’est pas l’étiquette que l’on boit.
Par le fait, tout diplôme national obtenu au sein des frontières d’un pays n’aura de crédibilité que dans ce même pays. Dans un dojo il n'aura de valeur que dans ce dojo. Ainsi, certains pensent qu’en achetant leurs diplômes à un « club Japonais », pour une somme substantielle (variant entre 150 et 1500 €), celui-ci aura une valeur plus importante ; démarche grandement exploitée par les japonais, les orientaux ayant un grand sens du commerce sont particulièrement doué pour exploiter la bêtise humaine (n’oublions pas que le maître est un chef d’entreprise). Il est possible très facilement moyennant finances d’obtenir un grade japonais par retour du courrier… nous pouvons vous donnez l'adresse. Un maître japonais d'aïkido raconte non sans humour qu'il est passé de 15ème uchi deshi du fils du fondateur de l'aïkido à 4ème parce que son père avait fait un très gros chèque au dojo. Un vieux prinicpe japonais la bêtise existe il faut qu'elle rapporte. C'est pourquoi un vrai pratiquants ne se vante pas de ses grades, ou ne se distingue pas des autres par un habit particulier. C'est son comportement ses responsabilités qui donnent son rang, pas sa carte de visite.
Il n’existe pas de fédération au japon cela n’a aucun sens pour un pratiquants d’arts martiaux japonais traditionnels. Encore une différence avec le sport. Pas plus qu'il n'éxiste une fédération des entreprises commerciales française qui dirrigerait toutes les entreprises Françaises, ce serait aussi stupide et hors de propos. Une fédération c'est fait pour faire du sport, pour représenter son pays dans des compétitions, c'est le cadre sportif mettre l'aïkido dans ce cadre c'est faire exactement l'inverse de l'aïkido c'est à dire du sport. On ne peut pas être plus incohérent, peut-on en developpant le doppage lutter contre le developpement du doppage ?

Logo epa ista
Avec ses saluts l'aïkido est-il une religion ?

Chez nous l'usage veut que l'on se serre la main, en Orient on incline le buste d’une manière plus ou moins prononcée en fonction du respect que l’on veut signifier à son interlocuteur.
Au début et à la fin de chaque cours, on salue donc le portrait du fondateur de l'aïkido, placé au centre du tatami, emplacement d'honneur par excellence.
Ce n'est ni plus ni moins que de la politesse. L'aïkido est un art japonais on se comporte donc dans un contexte japonais en aïkido.

Logo epa ista
Comment se déroule habituellement un cours d'aïkido ?

Salut, Préparation du corps à la pratique : exercices physiques, assouplissements, respiration, exercices énergétiques réalisés seuls et à deux.
Etude d'une ou plusieurs techniques martiales.
Respiration, soins du corps, exercices de préservation de la santé, culture martiale: taïkido, seifukus, kwatsus etc.
Salut
Puis moments conviviaux entre pratiquants.

Logo epa ista
Peut-on pratiquer sans être inscrit ?

Vous pouvez regarder les cours autant de séance que vous voulez mais lorsque vous montez sur le tapis vous devez être en ordre au niveau de votre inscription et de votre cotisation (attestation de votre engagement à pratiquer l'aïkido) et fournir un certificat médical.
Vous êtes ainsi couvert pour les risques encourus lors de votre pratique et éviter de poser des problèmes de responsabilité.
Lors des premières leçons d'aïkido, nous vous remercions de tenir compte de tout ce qui a été dit précédemment afin de préserver votre santé et de ne pas nuire à vos partenaires.

Un complément qui nous vient du dojo de Bourg en Bresse

N’oubliez pas que dans tous les cas de figure la manière la plus simple de comprendre ce qu’est l’aïkido consiste à… en expérimenter la pratique !



Logo epa ista
Je voudrais pratiquer l’aïkido… de quoi ai-je besoin ?

Pour monter sur le tatami, vous devez impérativement avoir un dossier d’inscription complet. Pour des raisons d’assurance, un certificat médical d’aptitude aux activités physiques pour l’année scolaire en cours est impératif dès la première heure.

Pour les premières séances, il est parfaitement possible de venir avec un vêtement de sport : évitez simplement les fermetures-éclair qui risquent d’endommager les tapis. Au bout de quelques cours, vous vous équiperez d’un "kimono" (identique à ceux que l’on utilise en judo) et d’un jeu d’armes en bois (l’ensemble ne devrait pas dépasser une cinquantaine d’euros). Pour des raisons élémentaires d’hygiène, on évite de marcher pieds nus dans les couloirs et dans le vestiaire. Une paire de tongs ou de sandales sera donc bienvenue.

Logo epa ista
Que va-t-il se passer lors de mon premier cours ?

L’aïkido traditionnel est une pratique née au Japon. Elle repose sur un cérémonial qui peut dérouter le débutant : il y a tant à assimiler ! Rassurez-vous : un ancien (Sempaï) vous prendra en charge et vous guidera dans la découverte de la discipline. Au bout de quelques semaines, vous serez vous-même un "ancien" (cette valeur est relative : dans les arts traditionnels orientaux, on dit que ce qu’on a appris pendant une heure, on doit pouvoir le retransmettre pendant une heure) et guiderez à votre tour les pas des nouveaux !

Quelques points-clés à retenir pour votre premier cours

La pratique de l’aïkido n’est pas dangereuse : les cas d’accidents sont extrêmement rares. Les précautions suivantes, élémentaires, doivent néanmoins être scrupuleusement respectées :

  • on ne monte jamais sur le tapis un chewing-gum en bouche (le moindre mouvement peut venir le loger dans la trachée, ce qui est extrêmement dangereux),
  • on se débarrasse de tout bijou (collier, montre, boucles, bagues et bracelets saillants) : outre le risque de casse, le moindre accrochage peut être douloureux, voire dangereux pour les deux partenaires.
  • On s’affranchit de tout esprit de compétition : se comparer aux autres est un réflexe assez compréhensible, mais c’est une posture qui ne mène pas bien loin. L’aïkido (voie de la rencontre, de l’harmonisation de l’énergie), en revanche, vous en dira peut-être long sur vous-même : la difficulté consistera à apprendre à écouter et à comprendre ce que cette discipline a à vous dire… L’aïkido n’est pas un sport, et la maîtrise de la technique n’en est que la surface visible. Dans la pratique traditionnelle de l’aïkido, qui est celle vers laquelle nous tendons, on ne vous dira jamais : "tu as tel niveau en connaissance de toi-même, et ton voisin a tel niveau (titre, grade, etc.) en connaissance de lui-même". Ce serait, chacun le comprendra, une imposture.
Logo epa ista
Comment se déroule une séance ?

Une séance commence à l’heure. Si, pour une raison ou pour une autre, l’enseignant arrivait en retard, la prise en charge est assurée par un ancien (uchi-deshi : élève qui s’engage dans la vie du dojo).

Après un temps de concentration (mukso) et une série d’exercice respiratoires (aïki-taiso), on passe à la préparation, pendant laquelle on apprête son corps pour la pratique. Cette préparation peut être interprétée selon différents niveaux : pour le tout débutant, elle permettra une meilleure prise de conscience du schéma corporel, elle favorisera une ouverture et une mobilisation de l’ensemble des articulations, et elle conduira à la fois à la tonification et à la détente/l’assouplissement du corps, qu’elle habituera à prendre naturellement des positions propres à la pratique de l’aïkido.

La pratique proprement dite se passe généralement de la manière suivante : l’enseignant montre un exercice aux élèves assis en seiza (en tailleur). Les élèves se saluent et travaillent avec leur voisin. Sur le tatami, on parle le moins possible - l’apprentissage de l’aïkido n’est pas une activité cérébrale : on comprend d’abord la technique avec son corps. Les débutants ne se retrouvent jamais tout seuls, puisqu’ils sont l’objet de toute l’attention des plus anciens.

Logo epa ista
Y a-t-il des cours spéciaux pour les débutants ?

Certainement pas ! Dans la pratique de l’aïkido traditionnel, on ne sépare pas les gens selon leur ancienneté ! C’est la différence de potentiel qui permet la richesse et l’efficacité de l’apprentissage. Vous, débutant, poserez bien plus de problèmes techniques aux anciens que ceux avec qui ils pratiquent depuis des années ! Contrôler quelqu’un qui ne connaît pas la technique, qui veut souvent "tester" l’efficacité de son partenaire, en assurant sa sécurité, son confort et le protégeant (de fait, il ne sait pas encore chuter : il faut donc l’aider à le faire correctement), cela est très difficile !

Certaines écoles d’aïkido réunissent certes les débutants pendant un certain nombre de séances, (de semaines, voire de mois) pour leur apprendre les "bases" (on exécute des déplacements à vide, on chute tout seul, etc.). Ce modèle didactique ressemble fort à celui qu’on employait, au début du 20e siècle, pour enseigner la natation : partant du principe que seuls ceux qui savent nager peuvent mettre un pied dans une piscine, on leur faisait faire des heures de brasses sur un tabouret… Autant dire que cet a priori pédagogique ne retient plus l’attention de grand-monde. C’est en exécutant une technique que l’on apprend à se déplacer, et en ayant à chuter que l’on apprend à le faire correctement, dans le respect de l’intégrité de chacun et de ses dispositions personnelles.

N’hésitez pas à poser des questions au professeur, aux plus anciens que vous : même en les mettant en difficulté, vous les obligerez à progresser ! Pour apprendre un art martial, on doit "voler la technique" : en observant sans relâche, vos facultés d’observation vont croître, votre aptitude à la concentration sera plus solide, plus durable, votre curiosité s’affirmera. L’absence totale d’esprit de compétition sur le tapis se retrouve au sein du groupe des pratiquants : peu à peu, vous le constaterez, chacun se libère de la peur de poser une "question bête", une crispation héritée parfois de l’école, souvent ancrée même chez les plus solides d’entre nous…

Au plaisir de faire bientôt votre rencontre !


Un grand merci pour ce complément au dojo de grenoble et à son sensei J. Bazin

Logo epa ista
Dojo d'aikido traditionnel pratiquez sous la direction d'un maitre Alain Peyrache à villefranche sur saône et dans l'ain la région beaujolaise lyonnaise, rhône alpes. aikido en beaujolais une réalité à villefranche bois d'oingt genay à l'aikido caladois
le dojo aikido est situé dans le beaujolais. Les japonais adore beaujolais.
Ne pas confondre aiki et aikido ou aikijustsu, l'origine est la daito ryu.
Ueshiba fondateur ou o sensei de l''Aïkido ou aikido est un art martial japonais
Etonnant de trouver un pratique japaonaise dans le beaujolais.
Paul bocuse contribua à faire connaitre le beaujolais au japon.
Un art martial issu du japon inventé par Morihei Ueshiba le fondateur de l'aikido de l'aikikai so hombu de tokyo qui eu comme élèves: nakazono, tamura, noro, asai, tada, tadashi abe, murashige, tohei koichi, sugano, yamada, chiba et bien d'autre. .
L'aikido n'a rien à voir avec le iai, le jo do, le katori shinto ryu, Miyamoto Musashi dont l'histoire date du 16ème sciècle.
Pas plus que l'omotokyo de Déguchi est une branche du shinto ou du boudhisme.

à l'origine les techniques de combat des samurais, guerriers japonais respectant le Bushido code d'honneur des samurais. Il pratiquait nombreux arts martiaux : le judo, le karaté, le kendo, le iaïdo, les jitsu, kempo, zen, Ikebana, sur des tatamis.
on trouve de l'aïkido à Lyon, Villefranche, Tassin, Givors, Saint-Étienne, Valence, Bourg-en-Bresse, Villard, Châtillon, Macon,Chalon-sur-Saône, tournus.
Alain Peyrache à travailler avec les plus grands experts japonais : sensei,  Shihan, Nakazono, Tamura, Noro, Asaï, Chiba, Yamaguchi, Tada, Fujimoto Kishomaru Ueshiba, waka sensei, Tohei, Saito.
lors de son voyage en Chine le fondateur a connu le kong fu, le tai chi, le tchi kong, le shiatsu, le bouddhisme.
l'EPA est la fédération officielle européenne reconnue par le roi des Belges, c'est aussi l'école Alain Peyrache shihan dans le système menkyo qui pratique l'aïkido traditionnel.
Il a gravi tous les échelons : deshi kyu, dan, fu ku shi do in, shi do in, shihan .
il apprécie beaucoup : le Beaujolais, Morgon, chirouble, Bordeaux, Saint-Émilion, châteaux Margaux, château Yquem, foie gras, côtes-du-Rhône, Châteauneuf-du-Pape.
Jusqu''au plus petit village: denicé, lacenas, oingt, alix, belleville, pérréon, montmelas, macon clochemerle, tout le monde connait l'aikido.